Oumuamua: astéroïde ou vaisseau extraterrestre ?

L’astéroïde 1l/2017 U1 (`Oumuamua) découvert le 19 octobre dernier intrigue les scientifiques. De part sa forme allongée et sa composition, l’objet interstellaire étonne autant qu’il impressionne.  Il ne ressemble à aucun des astéroïdes du Système solaire et, pour le moment, les astrophysiciens ne peuvent pas expliquer sa forme étirée qui le fait ressembler à un long cylindre de 400 mètres de long.

« Pour la communauté des chercheurs sur les astéroïdes, [la nouvelle] est aussi importante que l’annonce des ondes gravitationnelles », avait d’ailleurs déclaré Joseph Masiero, de la Nasa.

Une partie de la communauté évoque la possibilité d’une sonde interstellaire qui aurait ralenti temporairement en arrivant dans le Système solaire afin de l’étudier. Dans ce cas l’hypothèse d’un éventuel contact radio est envisageable.

Le Seti à l’écoute

Dans cette optique, des membres du programme Seti ont entrepris d’écouter `Oumuamua avec l’Allen Telescope Array (ATA).  Franck Marchis, membre du Seti Institute, a révélé cette information par l’intermédiaire de sa page Facebook professionnelle en renvoyant vers un billet posté sur le site de Centauri Dreams.

Parmi les informations données, on apprend que le physicien James Benford a interrogé Jill Tarter sur l’astéroïde. Ce dernier lui a confirmé que le Seti Institute avait effectivement tourné certaines antennes en direction de l’astéroïde, l’ATA ainsi que le Green Bank Telescope dans le cadre du projet Bearkthrough Listen, en tentant d’intercepter un signal dans la fameuse bande 1,1-1,9 GHz, où se trouve la raie à 21 cm de l’hydrogène : une bande que l’on pense privilégiée pour la communication interstellaire.

Les analyses sont en cours, réponse sous peu …

Source et informations complémentaires : Futura-science

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *