Une fusée de Space X affole Los Angeles

La société d’Elon Musk lançait dans la nuit de vendredi à samedi une fusée transportant des satellites. Mais sa forme semblable à un ovni a suscité craintes et plaisanteries.  L’express nous en dit plus. Extrait.

Source : https://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique-nord/ovni-ou-fusee-le-dernier-lancement-de-spacex-affole-los-angeles_1971540.html

Entre réelle panique et interrogations amusées, le dernier lancement par SpaceX d’une fusée n’est pas passé inaperçu. Et pour cause, l’appareil, une fusée Falcon 9 qui embarquait dix nouveaux satellites de la société Iridium, est parti de la base de Vandenberg en Californie et était donc visible de Los Angeles, provoquant une avalanche de réactions sur les réseaux sociaux.

Comme le rapporte le Daily Breeze, les pompiers de Riverside ont notamment reçu plusieurs appels mentionnant une explosion dans le ciel, entraînant le déploiement d’unités d’intervention dans les rues. Et si le 911, le numéro d’appel d’urgence aux Etats-Unis, a reçu de nombreux appels, beaucoup d’internautes ont préféré rire du phénomène.

« J’espère que les Men in Black ne vont pas débarquer pour me dire que c’est juste un ballon ou quelque chose du genre. Ce sont des aliens »

« Est ce que quelqu’un d’autre voit cela au-dessus de Los Angeles ? Est ce qu’on se dit tous adieu ? »

Même l’actrice de la série The Office, Jenna Fischer, a fait part de sa surprise. « Qu’est ce que c’est que cette méduse bizarre qui traverse le ciel en ce moment? », s’est-elle interrogée.

Le patron de SpaceX, Elon Musk, s’est lui-même amusé de la confusion possible. « Ovni nucléaire en provenance de Corée du Nord » a-t-il ironisé sur Twitter. Le compte de la célèbre série X-Files, s’en est mêlé en annonçant: « Nous envoyons nos meilleurs agents pour mener l’enquête », faisant référence à Scully et Mulder, agents spécialisés dans les enquêtes paranormales.

La fusée Falcon 9, dont une partie avait déjà volé lors d’un précédent lancement en juin, a décollé depuis la base de Vandenberg en Californie à 17h27 (01h27 samedi GMT), au coucher du soleil.

Avec le lancement de vendredi, baptisé Iridium 4, la société de téléphonie par satellite compte maintenant 40 satellites en orbite. Dans le cadre de son projet Iridium NEXT, la société veut en envoyer 81 dans l’espace.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *